West Is The Best – Mexique : la nouvelle embardée à l’ouest du Studio Briand & Berthereau

Deux années après leur épopée californienne, les designers Joran Briand et Arnaud Berthereau repartent à la conquête de l’ouest. A la rencontre de ce Mexique devenu terre de surf par évidence, ils affrontent l’âpreté des côtes pacifiques et laissent l’océan mexicain, jadis hostile aux mouvements des corps, se dévoiler. Le surf n’est pas un sport, mais un art de vivre. L’effort de cette pratique tient à la capacité de l’homme à consommer l’instant et à devenir meilleur pour jouir de ce que l’océan accorde de plus cher : la renaissance.

Une escapade vers ces terres pour réapprendre à rêver et éveiller la curiosité de l’âme. A mi-chemin entre le roman et le carnet de voyage, cette 3e édition rassemble les portraits de surfers/artistes unis par le Pacifique. Les expériences romancées, de ces passionnés de vie et d’immensité, sont alors réunies dans une édition poétique et minimaliste. West Is The Best fait du surf une discipline du corps et de l’esprit propice à la création.

Pérégrination éloignée de l’urgence citadine, West Is The Best est un état d’esprit. Embardée en terre exotique où le soleil et l’océan cultivent la déréliction, il est un mélange d’âmes solaires, de corps hâlés et de paysages à dessaler les cœurs.

Ce road book rassemble les portraits de ces âmes solitaires, exilées ou égarées que l’océan a tendrement réanimés. Sauvés par les forces antagonistes et enivrantes des vagues, leurs corps s’offrent à l’océan et vacillent entre ciel et terre. Comme une leçon de vie, West Is The Best, apprend à braver les sillons de l’eau pour conquérir la vague parfaite, à s’étonner de la couleur de la roche, à entre-apercevoir l’agitation des poissons et à gouter à l’humidité de l’air. L’océan donne sens au corps, l’eau semble être leur unique oxygène. Espace déroutant aux multiples humeurs, l’océan ne cesse d’impressionner ceux qui affirment pourtant le comprendre. Paisible et magnétique, parfois houleux et redoutable, il mue avec l’homme.

West Is The Best colore de brun-sacré l’ouest mexicain et lui donne une saveur sensuelle de papaye.

 

« On s’envole là où la chaleur des vagues et celles de ses peuples nous remontent le moral, et nous rappellent que notre rapport à l’eau a besoin d’être entretenu pour préserver notre vivacité. »

 

Le surf cultive cette solitude bénéfique à l’esprit, il est une injonction libertaire et accompagne l’homme dans sa quête spirituelle. L’océan, ce mastodonte insatiable semble être le refuge émotionnel de ceux qui osent l’affronte. West Is The Best rend à l’homme son humilité et exalte sa vulnérabilité.

Ce récit invite à voir en cet espace énigmatique, un lieu communautaire où tous peuvent se rassembler autour d’une sensation commune. L’océan est universel, fédérateur. L’écosystème imaginé par ces designers, artisans, architectes, devient le symbole d’un hédonisme contemporain où travail et plaisir se mêlent avec évidence. En effet, s’immiscer corps et âme dans l’indomptable semble procurer à l’être une plénitude propice à la création. Une source d’inspiration commune émane de l’océan. Joran et Arnaud partagent l’envie d’imaginer des matières et des formes inspirées du Pacifique. De chaque odyssée nait une collection d’objets et de motifs minimalistes, alors capturés de l’ailleurs et imprégnés d’océan. Ils incarnent la sensualité de l’ouest.

West is the Best – Mexique  / 23,50 euros
Disponible le 16 mai aux éditions Pyramyd

Images : http://www.briand-berthereau.com