Pour l’intelligence de la main : les prix Liliane Bettencourt 2013

L’édition 2013 des Prix Liliane Bettencort pour l’intelligence de la main, en faveur de l’artisanat d’art, organisé par la Fondation Bettencourt Schueller, vient de s’achever, le 18 juin dernier avec l’annonce des lauréats désignés par le jury sous la présidence d’Henri Loyrette.
Ces prix bénéficient d’une dotation totale de 100 000 euros répartie à égalité entre les deux récompense : le Prix Liliane Bettencourt – Pour l’Intelligence de la main – Talents d’exception et le Prix Liliane Bettencourt- Pour l’Intelligence de la main Dialogues

14ème  PRIX – TALENTS D’EXCEPTION 2013 : Mylinh Nguyen pour Méduses (dernières)!

Le Prix Liliane Bettencourt – Talents d’exception, qui consacre le chef d’œuvre d’un artisan d’art est attribué cette année à Mylinh Nguyen, tourneur sur métal, pour son œuvre Méduses (dernières!).

© Nicolas Peltier

L’artiste, diplômée des métiers d’art, métal et broderie, a conçu sa pièce dans le cadre d’une réflexion sur le mouvement, mettant à l’épreuve sa maîtrise technique du tournage sur métaux précieux et de son savoir-faire de la monture sur bronze.

© Nicolas Peltier

Sa démarche est ici guidée par une notion de paradoxe, consistant tant à confronter la rigidité et froideur du matériau utilisé à la souplesse et fluidité du sujet, qu’à substituer l’air à l’eau, tout en suscitant l’illusion d’une troublante réalité.

© Nicolas Peltier

© Nicolas Peltier

3ème PRIX – DIALOGUES 2013 : Frédéric Richard, Emmanuel Joussot et Eric Benqué pour Sellettes

© Sophie Zénon

Le Prix Liliane Bettencourt – Dialogues, qui encourage l’échange des savoirs et des compétences entre un artisan et un autre créateur, est attribué cette année à Frédéric richard (doreur), Emmanuel Joussot (ébéniste) et Eric Benqué (designer) pour leur œuvre Selletes.

© Sophie Zénon

Eric Benqué, diplômé de l’ENSCI, Emmanuel Joussot, formé à l’École Boulle, et Frédéric Richard, formé à la dorure et sculpture sur bois ont imaginé ensemble, sous l’impulsion du premier, ces Sellettes comme deux éléments à associer de multiples manières, de façon à pouvoir créer différents jeux de lumière et mises en scène.

© Sophie Zénon

C’est grâce à leur complicité, qu’ils ont pu réaliser cette pièce, qui illustre parfaitement les exigences du prix Dialogues, la necessité d’échanger, d’avancer pas à pas, main dans la main, afin de faire évoluer le projet jusqu’à sa forme finale.

www.intelligencedelamain.com