Peter Knapp et la mode de 1960 à 1970 à la Cité de la Mode et du Design

«Dancing in the Street, Peter Knapp et la mode 1960-1970» révise la mode de ces années révolutionnaires à travers l’objectif du photographe de mode suisse Peter Knapp, jusqu’au 10 juin 2018 à la Cité de la Mode et du Design.

 

L’exposition nous emmène à la fin des trente glorieuses, alors que la mode entre en mouvement et s’adapte aux changements des habitudes et des mœurs de cette époque. La mode descend dans la rue et les s’intéresse aux enfants du « baby boom » désormais des adultes baignés par la culture pop. Dès lors, les consommateurs évoluent avec en première ligne la femme qui s’émancipe des anciens préceptes.
Une liberté bienvenue jusque dans les articles de mode avec, entre autres, l’avènement de la mini-jupe ainsi que les premiers looks venus d’ailleurs signés Courrèges ou Pierre Cardin, et ce avant même que l’Homme ne pose le pied sur la lune!

Visuels Knapp-04 copie Visuels Knapp-05 copie Visuels Knapp-11 Visuels Knapp-03-
<
>
Pour Sunday Times, Nicole De Lamargé en Cardin, 1966 © Peter Knapp

 

En 1959, Peter Knapp est propulsé directeur artistique du magazine Elle et se lance dans une carrière de photographe de mode pour la presse prolifique. Il travaille ainsi pour Vogue, Stern, Elle, Sunday Times (reportages, portraits, mode) et réalise également une quarantaine de films documentaires pour l’émission Dim Dam Dom.

Jusqu’au 10 juin prochain, la Cité de la Mode et du Design accueille plus de 100 photographies, pour la plupart inédites, de l’oeuvre du photographe dans une exposition interactive (n’oubliez pas votre mobile ou tablette pour profiter de l’audioguide via l’application iOS ou Android) : Dancing in the Street, Peter Knapp et la mode 1960-1970.
Et si l’exposition vous séduit, vous pourrez approfondir le sujet avec l’ouvrage Dancing in the street, Peter Knapp et la mode (Auteurs: Peter Knapp et François Cheval – Éditions du Chêne – 304 pages – Prix: 45€).