L’homme en tête du défilé ESMOD 2018

Le 27 juin dernier, au Théâtre des Champs Elysées, tous les diplômés de l’École Supérieure des arts et technique de la Mode ESMOD ont défilé selon un parcours très savamment orchestré par Ioannis Guia et avec en chef d’orchestre Christine Walter-Bonini , Directrice Générale du groupe.

Si le nouveau cursus consacré à la mode unisexe a révélé quelques surprises transsecteur, la lingerie a, quant à elle, fait très bonne figure avec notamment d’étranges mais très élégantes brassières/plastrons qui enserraient la poitrine à partir du cou.

Mais c’est le prêt-à-porter masculin qui sans conteste est sorti du lot. A presque chaque passage, le spectateur pouvait constater qu’avec un minimum de schématisation le vêtement pouvait aisément plaire au consommateur. Les cow-boys urbains à longs manteaux et particulièrement ceux de la bande des manteaux blancs comme autant de cow-boys des montagnes, sont la grande tendance de la saison. Le costume classique est twisté. Le costume classique est twisté. Les sorties de lit constituaient également une sous-thématique. La suite de la robe d’intérieur de l’hiver dernier ?

Merci à tous les étudiants pour ce spectacle !

 

 

Toutes photographies ©ESMOD