Le santon et les Vins de Provence rosés, un conte du Studio Briand & Berthereau

L’été est passé mais il nous a livré une jolie histoire qui mêle vins de Provence iconiques, attributs provençaux, savoir-faire artisanaux et design. De quoi faire entraîner l’été dans l’automne.

Pour illustrer l’esprit lifestyle des Vins de Provence rosés, le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence propose chaque année la conception d’un objet collector autour des arts de la table et du mobilier outdoor.

Le duo de designers parisiens Joran Briand et Arnaud Berthereau sont les premier à s’exprimer. Ils revisitent un ustensile iconique du patrimoine provençal : la brique à vin en terre cuite. La figure mondialement connue du santon de Provence est conviée par les designers pour dessiner un rafraîchisseur évolutif paré d’habits contemporain. Ce motif pop issu de la culture provençale, exprime l’été et ses moments conviviaux en ce déclinant en trois éléments idéaux pour l’apéritif, un repas, les instants amicaux ou familiaux.

Le Santon, un objet multifonctionnel :

  • le corps : remettant au goût du jour le rituel de dégustation des Vins de Provence rosés, on remplira le corps d’eau froide que la composition en céramique, poreuse, va absorber. On videra l’eau ensuite pour y mettre la bouteille. En s’évaporant, l’eau conservera la bouteille dans une douce fraîcheur durant tout l’apéritif ou le repas
  • le chapeau : ses rebords permettent de poser pissaladières ou de mini-pans bagnats tandis que la partie creuse peut accueillir olives, tapenade, anchoïade ou aïoli
  • le pied : légèrement creusé, il magnifiera une bouteille, qu’elle soit ouverte ou fermée
© DR

La notion de terroir, propre au vin, nous a fortement inspiré, au travers du choix de matériaux permettant d’intégrer un héritage et des savoir-faire locaux ainsi qu’avec des couleurs référentielles. Dans ce projet, nous avons inclus directement l’idée de Provence dans le processus de conception. », nous disent Joran Briand et Arnaud Berthereau

Intégrer un héritage et des savoir-faire locaux, ne pouvait se faire sans un céramiste provençal : Jean-Paul Aiello (atelier Terres et Formes à Gardanne) qui à partir de terre cuite à travaillée le Santon dans trois teintes naturelles.

Disponible, à 90 euros, dans les caveaux des caves, domaines et châteaux des Vins de Provence ainsi que dans les différentes Maisons des vins situées dans le vignoble, le Santon fait dorénavant définitivement partie de l’été.