Kitsch chic pour Mat&Jewski et ses acccumulations de pièces ménagères “Verres, le passé .2”

Dans un esprit décalé et ludique, le créateur Hervé Matejewski revisite des objets rétro en verre pour en faire des lampes étonnantes, et dont chacune est une pièce unique.

Souvent laissées à l’abandon dans d’obscures caves ou greniers, parce que leurs propriétaires s’en étaient lassés, bien des statuettes figuratives en verre semblaient vouées à un oubli définitif… Pourtant, il y a quelques décennies, caniche, toréador, danseuse de flamenco ou tour Eiffel, entres autres, faisaient partie des éléments de décoration les plus prisés dans les intérieurs les plus divers.

Verres,  le passé .2 Mat&Jewski

Mais comme tout passe et tout lasse, l’arrivée des matières plastiques à la fin des années soixante reléguât ces attendrissantes statuettes aux oubliettes, car connotées trop démodées.

Verres, le passé - Mat&JewskiHervé Matejewski leur redonne vie aujourd’hui en s’inspirant de leurs formes originales pour créer des lampes, à poser ou à suspendre.

Toutes sont différentes, puisque construites avec d’autres pièces “ménagères” en verre et datant de la même époque : coupelles, sceaux à glaçons, assiettes, bouteilles…

Au final, ces accumulations d’objets verriers deviennent de purs objets de décoration, avec leur grosse ampoule à filaments et leur fil électrique rouge, prouvant s’il était besoin que le recyclage peut aussi être un art !

Texte : Dominique Hoffmann

www.matejewski.com