Katherine Pradeau se pique du Poinct de Tulle

« Poinct de Tulle by Katherine Pradeau ». Le titre sonne comme un retour aux sources, simple mais évocateur pour la nouvelle collection de robes et tailleurs de la créatrice Katherine Pradeau. Une collection qui fait la part belle à une technique ancestrale, brodant les contours du patrimoine culturel de la ville de Tulle : le Poinct de Tulle. Présentées fin août à Auriac, dans la verdure des jardins de Sothys, les créations conjuguent savoir-faire locaux et nationaux, matières nobles et couleurs intemporelles, tout en bouleversant le classicisme pour aller vers l’inattendu.

rn3_7442

© Romain Nicolas

© Romain Nicolas

© Romain Nicolas

 La simplicité et le raffinement des formes, les lignes épurées des robes et tailleurs en soie révèlent la femme éternelle magnifiée par des impressions oversize, des incrustations ou des applications de dentelle de Tulle. Cet artisanat d’art rare et historique ayant joué un grand rôle, en France, dans le rayonnement de la ville de Tulle et du Limousin jusqu’au 18ème siècle. Les actuelles dentellières de l’association « Diffusion et renouveau du Poinct de Tulle » ont fait agir, pour cette collection,  l’intelligence de leurs mains et fait revivre les gestes ancestraux.  Le Poinct de Tulle est en fil de soie et intégralement réalisé à la main. 600 heures de travail pour donner naissance à 65 motifs. Les tenues sont également agrémentées de bijoux de la ligne Sahara by Katherine Pradeau. Des pièces fabriquées à la main, sans moulage et martelées par les forgerons Touaregs du Niger, qui témoignent de la richesse et du caractère précieux d’une collaboration entre artisanat d’art français et étranger si chère à la créatrice originaire du Limousin qui a su faire sa marque de fabrique des savoir-faire d’ici et d’ailleurs.

© Romain Nicolas

© Romain Nicolas

rn3_7114

© Romain Nicolas

En harmonie avec l’écrin de nature que représentent les jardins de Sothys, papillons, coeurs et croix d’Agadez de cette tenue ont été rebrodés de perles d’hématite, de bambou de mer, de perles d’eau nacrées, de plumes et de petits pompons. Le noir, le blanc et le rouge de la collection, symbolisent la métamorphose et la renaissance du Poinct de Tulle qui retrouve ici ses lettres de noblesse.

A suivre… à Paris.

www.katherine-pradeau.com

http://lepoinctdetulle.com