Festival International des Jeunes Créateurs de Mode Dinan : les lauréats

La 23ème édition du Festival International des Jeunes Créateurs de Mode s’est tenue à Dinan les 7, 8 et 9 avril 2017 avec comme thème principal « Sauver la planète ». Elle a distingué le travail des designers de mode qui ont su conjuguer esthétique et réduction de l’empreinte écologique pour une mode plus engagée, en phase avec les enjeux environnementaux.

Le Festival, dont les partenaires principaux sont la Ville de Dinan et Messe Frankfurt France, a attribué le Prix Homme à Zhikai Yang, 24 ans, dont les créations mélangent subtilement l’âge d’or du vêtement chinois dans le respect des traditions ancestrales, et modernité des coupes pour donner naissance à des pièces « inusables » et « exquises », capables de s’adapter aux changements de la morphologie. Partisan de la slow fashion, Zhikai Yang a su s’approprier le thème du festival et a séduit le jury sensible à l’utilisation des tissus anciens de l’île de Hainan, de l’indigo, des colorants naturels et du tannage végétal. Une bienveillance pour le corps et la planète pour un workwear entre l’inspiration militaire et le vêtement fonctionnel qui traverse le temps et que l’on garde « comme un ami ».

Défilé Zhikai Yang à Dinan © DR

Défilé Zhikai Yang à Dinan © DR

Le Prix Femme et le Prix « Gavottes » ont quant à eux été décernés à Laurence Lallot, 26 ans, pour ses vêtements conçus comme une enveloppe protectrice du corps, concept inspiré d’une oeuvre de Christo. La créatrice joue avec les volumes, les matières et les plissés qui confèrent à la silhouette des reliefs, des formes diversifiées. Son concept d’emballage corporel s’inspire de la culture japonaise avec le furoshiki, une technique d’emballage en tissu très courante pour transporter des objets, des vêtements. Chaque création de Laurence Gallot est faite d’une seule pièce et prend sa source dans le vestiaire masculin à travers l’utilisation de lainage de costume et les coloris comme le vert sapin (un tissu d’un exposant du salon Texworld), bleu marine, gris, etc.

Défilé Laurence Lallot à Dinan © DR

Défilé Laurence Lallot à Dinan © DR

Prix Gavotte, Dentelle de Calais-Caudry avec guipure de Potencier, dont la thématique mêle l’or et le bleu © DR

Seijiro Mizukami, 26 ans, et Alexis Jodas, 23, sont arrivés ex aequo pour le Prix Upcycling ECO TLC. L’homme de coeur aventurier, sportif, ambitieux de la collection VIRIL de Seijiro Mizukami a plu autant que son pendant REVEAL dépeignant sa personnalité enfouie. La pratique de l’upcycling du jeune créateur se retrouve dans le trench militaire découpé, peint et retravaillé.

Dans sa collection femme « Habemus Madame », Alexis Jodas reprend le travail artisanal du tailleur, rebrode à la main avec des perles, des cristaux Swarkovski entre autres, et mélange ses pièces avec son modèle upcycling composé d’un jean et d’une Converse de récupération découpé et retravaillé avec la boite de couture de sa mère.