Festival International des Jeunes Créateurs de Mode de Dinan 2018 : roulez jeunesse !

Fondé et présidé par Dominique Damien Réhel, le Festival International des Jeunes Créateurs de Mode de Dinan a pour vocation de repérer ceux qui feront la mode de demain. Organisé grâce au soutien de la belle ville médiévale de Dinan et de Messe Frankfurt France, entre-autres, le Festival souhaite être très proche du grand-public : les candidats montrent leur talent et créativité au cœur même des rues de la ville avant un ultime défilé devant Théâtre des Jacobins. Au sein du théâtre, le public a pu, par ailleurs, observé les créations des candidats de plus près et assisté à la remise des prix.

Le couturier Franck Sorbier, président du jury et les autres membres, ont examiné les travaux de douze candidats internationaux venant d’Arménie, de Chine, des Pays-Bas, du Mexique, du Pérou, de Corée, d’Allemagne et de France. Chacun a créé pour l’occasion une mini collection de sept modèles dans trois catégories : Collection Féminine, Collection Masculine, Collection Lingerie.

© Olesya Okuneva – Dominique Damien Réhel entouré des créateurs participants

Les créations lumineuses, en raison de l’utilisation de matières réfléchissant la lumière, du jeune allemand Dario Briegmann (21 ans) ont conquis le jury pour le prix femme Texworld Paris. Quant au prix homme Apparel Sourcing Paris, il a été décerné aux coréens Hosik Yoo et Soohyun Park avec leur marque Cognaq inspirée du vestiaire miliaire des années 1940 – une évidence pour le président du jury Franck Sorbier.

© Jean-Charles Devigne – Dario Briegmann et son modèle avec le maire de Dinan Didier Lechien et Michael Scherpe, Président de Messe Frankfurt France

 

© Jean-Charles Devigne – Cognaq et leur tenue phare

Pour le prix lingerie, ce sont les créations délicates et aériennes de la benjamine et française Agathe du Preissoir qui ont été récompensées, ce qui permettra à la créatrice de développer une ligne de sous-vêtements avec le partenaire Allande Lingerie.

A ces trois premiers prix s’ajoutent quatre prix supplémentaires : le prix « Éco-conception Eco TLC » – la mode durable étant un parti pris fort du festival – le prix Gavottes®, le prix mode innovante du salon Avantex Paris et cette année un prix Coup de Cœur du président.

Pour le prix« Éco-conception Eco TLC » , c’est à nouveau Agathe du Pressoir  la lauréate, ce qui lui donnera la possibilité de concevoir une tenue éco-responsable.

© Jean-Charles Devigne – Agathe du Preissoir

Le prix Gavottes®, pour lequel la consigne était de réaliser une silhouette « croustillante et élégante » – comme des biscuits – à l’aide de dentelle fournie par la fédération française des dentelles et broderies a été attribué à la péruvienne Julia Belot.

© Jean-Charles Devigne – Julia Belot

Le prix Avantex Paris est revenu aux créations satiriques et décalées de la marque Eclort du français Grégoire Willerval.

© Olesya Okuneva – Une création Eclort

Le prix « Coup de Coeur » du président du Festival, soutenu par Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France est allé à l’arménienne Armine Ohanyan. Inspirée par les éléments naturels, ses créations masculines « digitales » ont brillé malgré la pluie !

© Olesya Okuneva – Armine Ohanyan

La Joyce Gallery se mettra à l’heure de Dinan en exposant les créations des lauréats du Festival du mardi 24 au jeudi 26 avril au 168 Galerie de Valois, Paris Ier.